Accueil Santé pratique L’étiquetage des denrées alimentaires

L’étiquetage des denrées alimentaires

9
0

Trois grandes règles

Lors de vos achats de denrées alimentaires, vous n’avez pas toujours la possibilité de discuter avec un professionnel des caractéristiques des denrées mises en vente. C’est en fait presque toujours le cas pour les produits conditionnés à l’avance. C’est donc sur le produit que vous devez trouver l’information.

L’étiquetage des denrées vendues emballées, le plus souvent dans des rayons de libre service, est donc soumis à des règles strictes.

Trois grandes règles doivent être respectées :

  1. l’étiquetage doit obligatoirement faire figurer diverses informations qui renseignent objectivement le consommateur ;
  2. l’étiquetage doit être loyal et ne doit pas induire le consommateur en erreur, notamment sur la composition du produit, la durée de vie, la quantité, l’origine…;
  3. l’étiquetage doit être rédigé en français, même si d’autres langues sont utilisées sur des emballages commercialisés dans plusieurs pays.

C’est grâce à ces informations que vous pouvez comparer les produits et effectuer votre achat en toute connaissance.

À côté de ces informations (objectives), vous pouvez trouver des mentions dont le but est de vanter les mérites du produit. Exercez alors votre esprit critique.

Sachez lire les étiquettes

1.La marque commerciale ou la dénomination de fantaisie

Ni l’une ni l’autre ne sont obligatoires. Les producteurs ou les distributeurs les utilisent pour personnaliser leurs produits.

2. La dénomination de vente

Elle doit renseigner sur la nature exacte de la denrée. Elle est prévue par la réglementation, ou correspond à des usages, ou décrit le produit.

3. La composition

Il s’agit de donner la liste des ingrédients incorporés au moment de la fabrication, par ordre d’importance décroissante.

4. Les additifs

Ils figurent obligatoirement dans la liste des ingrédients. Ce sont des substances nécessaires, par exemple pour mieux conserver ou mieux présenter les aliments. Ils sont indiqués en clair ou à l’aide d’un code.

5. La date de consommation

C’est une information essentielle pour le consommateur. Elle figure en clair sur les denrées alimentaires pré-emballées, sous deux formes :

  • À consommer de préférence avant (suivi d’une date)
    C’est une date limite d’utilisation optimale. Après cette date, le produit se défraîchit ; dépêchez-vous de le consommer.
  • À consommer jusqu’au (suivi d’une date)
    C’est une date limite de consommation pour les produits rapidement périssables (produits laitiers, charcuterie…). Après cette date, la vente en est interdite.

Il ne faut pas confondre cette date de consommation avec la date de fabrication (ou de conditionnement). La mention de celle-ci n’est pas obligatoire (sauf exceptions), mais elle peut vous aider à exercer votre choix.

6. Le nom et l’adresse d’un responsable

Il peut s’agir du fabricant, du conditionneur ou du vendeur. Cette adresse vous permet de faire connaître vos récriminations éventuelles sur le produit.

7. L’identification de l’emballeur

Elle figure parfois sous la forme EMB (suivi d’un code ou d’une adresse). Cette information est en fait destinée aux services de contrôle.

8. La quantité nette (poids ou volume)

Elle doit être exprimée en unités de mesures légales, par exemple litre (l), centilitre (cl), kilogramme (kg).

9. L’origine

Son indication est exigée uniquement si son omission crée une confusion sur la véritable provenance du produit.

10. Le mode d’emploi

L’indication est obligatoire seulement si elle est nécessaire pour une bonne utilisation du produit.

11. L’indication du lot de fabrication

Elle permet de retrouver un lot qui doit être retiré de la vente. C’est une mesure de sécurité (lettre L).

12. Le titre alcoométrique (le degré d’alcool)

Obligatoire pour les boissons alcoolisées titrant plus de 1,2° d’alcool.

13. La déclaration nutritionnelle

Il s’agit d’une mention devenue obligatoire depuis le 13 décembre 2016

Ces conditions, sont plus drastique lorsque il s’agit d’étiquetage des conditionnements de médicaments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here