Accueil Santé pratique Ce qu’il faut savoir sur les implants capillaires

Ce qu’il faut savoir sur les implants capillaires

3
0

La chute de cheveux est un phénomène qui peut être causé par de nombreux facteurs. Mais en général, il s’agit d’une prédisposition héréditaire ou génétique, dans près de 70% des cas. Cela va sans dire que le mieux sera toujours d’identifier la cause exacte de la chute de cheveux, afin de déterminer le traitement adéquat. Car dans certains cas, les produits naturels (compléments alimentaires, lotions, shampoings, etc.), représentant actuellement le traitement le plus abordable, peuvent apporter de très bons résultats.
Mais dans certains cas, notamment lorsque la chute de cheveux s’est déjà installée depuis un bon moment, le follicule pileux ne répond plus face aux diverses stimulations des produits naturels, des médicaments ou encore des peignes laser. Dans ces cas, le seul moyen reste alors les implants capillaires.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Utilisée aux États-Unis depuis les années 1950, la greffe de cheveux est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever une bande étroite recouverte de cheveux du cuir chevelu à l’arrière de la tête (ou sur les côtés) et à l’utiliser pour remplir une zone avec des cheveux moins fournis ou totalement dégarnie.

La plupart des greffes de cheveux sont réalisées dans le cabinet du médecin sous anesthésie locale (Pour en savoir davantage ou demander un rendez-vous, vous pouvez consulter le site : https://www.aesthetis-paris.fr)

Pour l’implant capillaire, le chirurgien nettoie d’abord le cuir chevelu, puis injecte un anesthésique local pour engourdir la région (zone donneuse) où une bande de quelques centimètres de cuir chevelu va être prélevée.
Après avoir retiré la bande de cuir chevelu avec un scalpel, le chirurgien la met de côté et recoud le cuir chevelu. Cette zone est immédiatement masquée par les cheveux autour d’elle.

Ensuite, le chirurgien sépare la bande de cuir chevelu enlevée en environ 500 à 2000 greffons minuscules contenant un cheveu ou quelques cheveux chacun.
Le nombre et le type de greffons utilisés dépend du type de cheveux, de la qualité, de la couleur ainsi que la dimension de la zone chauve ou de faible densité où ils seront transplantés.
Après la préparation des greffons, le chirurgien nettoie et insensibilise la zone où le cheveux seront placés, crée des trous ou des fentes avec un scalpel ou une aiguille puis place délicatement chaque greffon dans l’un des trous.
En fonction de l’étendue de la procédure, la greffe prend entre quatre et huit heures.
Parfois des séances supplémentaires sont nécessaires si vous continuez à perdre des cheveux ou décidez que vous voulez des cheveux encore plus fournis.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here