Accueil Intérieur & décoration Double vitrage : Pour ne pas jeter l’argent par les fenêtres !

Double vitrage : Pour ne pas jeter l’argent par les fenêtres !

4
0

fenêtres double vitrage :

 

  • Une économie de 10% sur votre facture de chauffage avec des double vitrages VIR
  • Possibilité de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro
  • Possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 ou 40%

L’hiver arrive à grands pas ! Pour faire monter la température, tout en faisant baisser votre consommation de chauffage, installez des fenêtres double vitrage !

Pourquoi faire poser des fenêtres double vitrage ?

Une paroi vitrée (fenêtre, porte ou baie vitrée) perd jusqu’à 10 fois plus de chaleur qu’un mur normal… Pas besoin d’avoir fait Centrale pour comprendre que vos fenêtres ont un rôle capital dans l’isolation de votre maison ! Les double vitrages amélirorent votre isolation thermique en :

  • réduisant l’effet de paroi froide dans votre logement
  • diminuant les condensations et les pertes de chaleur à travers les fenêtres
  • limitant les effets de surchauffe en été (pour les doubles vitrages à isolation renforcée)

Pour quelles fenêtres double vitrage opter ?

Les fenêtres double vitrage performantes sont en menuiseries bois, PVC ou aluminium à rupture de pont thermique. Les seuls double vitrages à bannir sont ceux en menuiseries aluminium sans rupture de pont thermique (discontinuités entre des matériaux et des parois de structure) qui sont source d’importantes pertes de chaleur dans votre logis ! Evitez également l’option du survitrage, peu efficace en termes d’isolation thermique de vos fenêtres et peu durable (risque d’affaissement de la menuiserie !).

Pour des fenêtres réellement isolantes qui vous feront économiser sur vos factures de chauffage, nous vous conseillons la pose de double vitrages à Isolation Renforcée (VIR), 4/16/4 (4 mm pour les deux vitres et 16 mm de vide entre les deux, voir shéma à gauche…). Il s’agit de la nouvelle génération de double vitrage. La différence avec un modèle classique est la fine couche transparente d’argent peu émissive (“couche neutre peu émissive” sur le shéma) déposée sur une des faces du verre. Cette solution est 2 à 3 fois plus isolante qu’un double vitrage standard et 4 fois plus qu’un simple vitrage.

 

Vous avez peut-être entendu parler du « triple vitrage ». Celui-ci est encore un peu cher (2 fois plus cher que le VIR) et son efficacité en termes d’isolation thermique de fenêtres, comparée au double vitrage est toute relative. En revanche, celui-ci isole très bien du bruit !
Quel que soit votre choix, vos double vitrages doivent être certifiés par le label Cekal qui garantit l’étanchéité et la qualité de l’isolation thermique de vos fenêtres (+ isolation phonique). Les vitrages certifiés sont marqués « TR » pour « Thermique Renforcé ». Il est indispensable pour obtenir un crédit d’impôt !

Combien j’économise avec des fenêtres double vitrage ?

Prix moyen constaté pour la pose de double vitrage VIR :

  • Prix du double vitrage VIR : 40 € le m²
  • Coût de la pose : environ 400 € pour 10 m² de double vitrage (vous pouvez éventuellement faire ça vous-même; voir plus bas…)

Il est évidemment difficile d’évaluer le prix de la pose de double vitrages et donc d’estimer les économies en découlant car tout dépend de votre logement, sa taille, son isolation, son type de chauffage, sa localisation…
Ce qu’il faut retenir :

  • Une économie de 10% sur votre facture de chauffage avec des double vitrages VIR
  • Possibilité de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro
  • Possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 ou 40% (uniquement sur l’achat des double vitrages, pas sur la main d’oeuvre)
  • Un investissement rentable entre 4 et 8 ans

Pour illustrer ces promesses, prenons l’exemple d’une maison bien isolée (bonne isolation du toit, des combles, des murs, des sols…) de 150 m² en région tempérée.

  • Imaginons que vous fassiez poser 10m² de double vitrage. Votre addition s’élève à 800 € TTC. Vous pouvez cependant bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’isolation de 25%, main d’oeuvre non-comprise. Le taux s’élève à 40% si la construction de votre logement a été achevée avant le 1er janvier 1977. Vous pouvez faire estimer le montant des aides auxquelles vous avez droit sur le site Calculeo. Prenons comme hypothèse que l’état ne vous remboursera « que » 25%… Vous aurez donc dépensé 700 € au total pour vos travaux.
  • Grâce au double vitrage VIR, vous économisez 10% sur votre facture de chauffage.
  • Si vous vous chauffez au gaz, votre facture sera d’environ 800 € par an sans les fenêtres double vitrage… soit 720 € de dépenses annuelles avec la pose d’un double vitrage VIR = 80 € d’économie de chauffage annuelle! Votre investissement est donc remboursé en moins de 8 ans.
  • Si vous vous chauffez à l’électricité, votre facture sera d’environ 1 500 € par an sans les fenêtres double vitrage… soit 1 350 € de dépenses annuelles avec la pose d’un double vitrage VIR = 150 € d’économie de chauffage annuelle ! Votre investissement est donc remboursé en un peu plus de 4 ans.

A moyen terme l’investissement est rentable, sans compter que celui-ci donnera de la valeur à votre logement et vous apportera plus de confort thermique et phonique ! Pourquoi hésiter ?

Comment installer vos fenêtres double vitrage ?

L’idéal est de faire appel à un professionnel mais si le cœur vous en dit et que vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez tenter d’installer votre double vitrage seul… Mais attention, cela demande certaines précautions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here