Accueil Jardin & extérieur Recycler les feuilles mortes au jardin : Voici comment le faire pour...

Recycler les feuilles mortes au jardin : Voici comment le faire pour nourrir le sol !

8
0

Lorsqu’elles sont saines et non contaminées par des parasites, les feuilles représentent une denrée généresement offerte par mère nature. En effet, elles permettent de réaliser du compost ou des paillis pour l’hiver.

Pourquoi ramasser les feuilles mortes ?

En se déposent sur le sol gazon, les feuilles mortes entravent  l’évaporation de l’humidité favorisant ainsi l’apparition des mousses, champignons et moisissures dans les pelouses et sur les terrasses.

Pour recycler les feuilles mortes au jardin il faut savoir comment les ramasser.

Recycler les feuilles mortes
Recycler les feuilles mortes

Pour les petites surfaces, le meilleur outil est sans doute le râteau à feuilles. Si l’épaisseur est importante et que les feuilles sont relativement humides, l’utilisation d’une fourche est préférable. Afin de faciliter le transport des feuilles ramassées, disposez une petite bâche au sol pour y rassembler le tas de feuilles. Il suffit maintenant de rabattre les quatre coins au centre pour transporter la bâche à l’épaule ou dans une brouette.

La souffleuse électrique ou thermique est un excellent moyen pour nettoyer les feuilles mortes qui s’accumulent sur le sol à l’automne. En orientant le jet d’air de l’appareil, vous pouvez regrouper les feuilles sans vous fatiguer. Certaines souffleuses disposent aussi d’un mode “aspirateur” et sont équipées d’un sac collecteur (idéales).

Si les feuilles sont destinées au composteur, la méthode consiste à laisser les feuilles au sol et passer une tondeuse munie d’un bac. Ainsi le ramassage et le broyage se feront simultanément facilitant ainsi leur décomposition.

La météo a son importance. Il est conseillé de travailler par temps sec et lorsque le vent est faible. Un vent franc non circulaire peut cependant vous faciliter la tâche en amenant toutes les feuilles dans un coin du jardin ou contre le mur de la maison. Il ne vous reste plus alors qu’à achever le travail. A contrario, bonjour la galère !

Comment recycler les feuilles mortes en compost ?

Recycler les feuilles mortes
Recycler les feuilles mortes

Réaliser un broyat de feuilles pour accélérer la décomposition. Les feuilles tendres se décomposent plus vite que les feuilles épaisses et vernissées comme celles du Noyer, Chêne, Laurier-cerise, etc.

Plus les feuilles sont broyées, plus la formation du compost est rapide. A défaut de broyeur, passer la tondeuse sur le tas de feuilles mortes.

Alterner les couches de déchets. Pour l’obtention d’un compost de qualité, on vous conseille de mélanger les matières brunes riches en carbone et les matières vertes ayant une forte teneur en azote. Il est possible de déposer successivement sur le tas de compost, des couches de feuilles mortes et de déchets de tonte de pelouse. Intégration d’une petite quantité de terre de jardin dans le mélange lancera le processus de décomposition.
Si vous souhaitez stocker les déchets verts et les feuilles mortes pour les incorporer progressivement au composteur, prévoyez un emplacement au sec et à l’abri.

Trier les feuillages malades pour ne pas contaminer le compost. Les feuilles de fruitiers (moniliose), les feuilles de rosier (marsonia) ou de plantes potagères sujettes aux maladies (mildiou, odium) doivent être éliminées en déchetterie. Elles ne doivent pas non plus être utilisées comme paillage.

Comment recycler les feuilles mortes en paillis ?

Recycler les feuilles mortes
Recycler les feuilles mortes

Au jardin. Les feuilles mortes sont un parfait paillage qui  protégera les plantes les plus sensibles au froid durant l’hiver. Elles maintiennent aussi l’humidité du sol au printemps durant les premières chaleurs pour favoriser la reprise de la végétation.

Au potager. Sur les parcelles non utilisées, les feuilles mortes peuvent être dispersées sur une dizaine de centimètres avec pour les maintenir au sol, une fine couche de terre à leur surface.

La terre et la flore microbienne qui la régénère sont ainsi protégées du gel et en se décomposant durant l’hiver, les feuilles nourriront la couche superficielle qui sera prête à accueillir les premiers semis au printemps. C’est aussi un bon moyen pour éviter la pousse des mauvaises herbes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here