Accueil Bricolage & matériaux Réaliser une étagère de cuisine

Réaliser une étagère de cuisine

3
0

L’assemblage par tourillons permet de réaliser des ensembles de rangement. Celui-ci est destiné à une cuisine “américaine”, mais on peut réaliser, sur le même modèle, une bibliothèque, ou un rangement pour chambre, etc.

Le rangement est réalisé avec des tablettes de pin lamellé-collé de 30 cm de largeur.D’autres matériaux peuvent être utilisés avec les mêmes techniques d’assemblage :Tablettes mélaminées avec chants mélaminés. Il n’y aura aucune finition à appliquer, excepté la pose du chant sur les arrondis.

  • Contreplaqué. Les chants seront enduits et l’ensemble sera peint.
  • Contreplaqué replaqué. On posera des chants thermocollants dans le même ton que celui du placage.
Du bois, des tourillons, de la colle et un zeste d’imagination : voilà une superbe étagère dans votre cuisine !

Matériaux :

  • Tablette de pin lamellé-collé de 30 cm de largueur :
  • Tourillons de ø 8 mm.Outillage :
  • Colle à bois.
  • Équerre.
  • Crayon.
  • Scie sauteuse.
  • Ponceuse vibrante.
  • Perceuse avec mèche à bois de ø 8 mm.
  • Centreurs à tourillonner.
  • Maillet en bois.
  • Serre-joints.

Débit :

  • 3 traverses de 126 cm.
  • 1 traverse de 96 cm.
  • 7 montants de 30 cm.
  • 1 montant de 98 cm.

Ce rangement a été conçu sur une trame de 30 cm.
Le nombre de cases et leurs dimensions peuvent être adaptés aux besoins de chacun. Éviter cependant des portées supérieures à 50 cm.

Plan dimensionnel et ordre de montage des éléments

Préparation des éléments

Après avoir scié les 12 éléments à la bonne longueur, selon la liste de débit, il faut découper les arrondis et tracer les assemblages.

Tracer sur chaque traverse les emplacements des montants.
Tracer avec un grand compas – ou avec un tasseau traversé par deux clous – les arrondis des étagères extérieures.
Découper les arrondis à la scie sauteuse.
Abattre les arrêtes de tous les éléments.

Tourillonnage

Percer à deux tiers de l’épaisseur les trous de tourillonnage dans les traverses. Deux trous sur l’axe du tracé d’assemblage.
Avec des centreurs, marquer les points de perçage des montants.
Percer les montants à la profondeur calculée.
Encoller les zones d’assemblages et les trous des tourillons.
Enfiler les tourillons dans les montants et emboîter le tout dans les traverses.
Utiliser un maillet en bois pour ” serrer ” l’assemblage.
Monter successivement les montants et les traverses.
Le dernier montant est positionné à l’extérieur de l’ensemble afin de renforcer la résistance.

Finition

Appliquer un revêtement de finition. Ici, une lasure de couleur blanche.
Après séchage, poncer légèrement avec un abrasif fin.
Dépoussiérer à la brosse douce.
Appliquer une seconde couche de lasure.
L’étagère est fixée entre deux tasseaux chevillés au mur avec des chevilles adaptées à la qualité du mur.
37-02-15 Les tasseaux sont fixés au mur, prêts à recevoir l’étagère. Le haut de l’étagère est fixé sous le tasseau : il est ainsi invisible…
le bas de l’étagère repose sur la tasseau inférieur pour plus de solidité.
Fixer l’étagère en vissant par dessous et par dessus avec des vis d’une longueur légèrement inférieure à l’épaisseur du tasseau plus celle des planches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here