Accueil Jardin & extérieur Piscine Le chauffage d’une piscine : pompe à chaleur, réchauffeur électrique, chauffage solaire…

Le chauffage d’une piscine : pompe à chaleur, réchauffeur électrique, chauffage solaire…

1
0

La piscine est un lieu de distraction privilégié. Pour faire en sorte que ce moment de détente dure plus longtemps, il est conseillé de munir votre piscine d’un système de chauffage. En absence de chauffage, la durée d’utilisation de votre piscine sera limitée à la période estivale et par les temps chauds. Or, il peut vous arriver d’avoir envie de vous baigner dans la soirée ou au lever du jour. Les équipements des piscines incluent aujourd’hui des systèmes automatiques de chauffage piscine. Il existe plusieurs méthodes pour réchauffer votre piscine. Il ne tient qu’à vous de choisir ce qui vous convient le mieux selon la grandeur du bassin de votre piscine, le temps que vous y passerez, ou votre budget.

chauffage-piscine

Le chauffage grâce à la pompe à chaleur

Pour maintenir la température de l’eau à 28°C, les fabricants proposent aussi la couverture chauffante ou le volet coulissant qui permet de conserver la chaleur. En effet, la chaleur obtenue s’évapore et humidifie l’air environnant. Les systèmes de chauffage possibles d’une piscine utilisent soit la pompe à chaleur, soit le réchauffeur électrique, soit l’échangeur de chaleur, soit la chaudière, soit la chaleur solaire. Chacun de ces moyens dispose de qualités incontournables. L’utilisation d’un système de chauffage est un investissement très intéressant dans la mesure où le système utilisé convient parfaitement à vos besoins.

La pompe à chaleur capte les calories de l’air extérieur et les transmet à l’eau de la piscine. Le chauffage à la pompe à chaleur fonctionne inversement à un réfrigérateur. Ainsi donc, la pompe à chaleur canalise la chaleur de l’air alentour et l’utilise pour augmenter la température de l’eau dans la piscine. La pompe à chaleur n’utilise que des éléments naturels pour fonctionner. Les trois types de pompe à chaleur qui existent actuellement utilisent l’eau ou l’air ou l’énergie provenant du sol. Celle qui utilise l’air est la plus économique mais aussi la moins rentable. Pour l’installer, il suffit de suivre les instructions données dans le manuel et de faire attention sur le positionnement correct du disjoncteur et des raccordements. Lors de la mise en marche, il est primordial de vérifier l’étanchéité du condensateur, les connexions électriques de la pompe à chaleur, d’ajuster la température de l’eau sur le condensateur et de mettre les vannes d’entrée et sortie d’eau en marche. Pendant l’hiver, il est indispensable de mettre la pompe à chaleur en mode veille et de l’entretenir correctement. Il suffit pour cela de laver l’évaporateur à l’eau. De temps à autre, vous pourrez recourir aux services d’un technicien expert pour vérifier l’état de votre dispositif et vous conseiller sur les détergents à utiliser.

Malgré un investissement important lors de son achat, la pompe à chaleur consomme très peu d’énergie qu’il engendrera 4 fois pour réchauffer l’eau. De plus, il est très simple à installer. C’est un dispositif très économique. Le coût de l’investissement se retrouve compensé par le confort qu’il procure. Il n’occasionne pas d’augmentations incontrôlées dans la facture d’électricité. La pompe à chaleur s’utilise pour réchauffer des piscines larges pour une dépense réduite. Elle met peu de temps pour augmenter la température de l’eau.

Le chauffage de la piscine au réchauffeur électrique

Le réchauffeur électrique est un dispositif ancré sur le circuit de filtration de la piscine. Il se place sur la tuyauterie de refoulement juste après le filtre à sable. Il est composé d’une résistance en titane par laquelle passe un courant électrique. Ses raccords, de diamètre 50 ou 63, sont démontables et le raccordement se fait sur le bornier en monophasé de 230V ou en triphasé de 400V. Si la puissance du réchauffeur est de 12kW, il se branche uniquement en triphasé. Le thermostat permet d’équilibrer le changement de température de l’eau. Avec une filtration en continu, la montée de température s’effectue entre 2 et 5 jours. Ce système est surtout utilisé pour les piscines familiales. Après l’installation du dispositif, il est indispensable de purger l’air contenu dans le circuit de filtration par la mise en marche de la pompe de circulation d’eau. Un voyant de mise en service s’allume sur le dispositif lorsqu’on l’utilise pour la première fois. Ce n’est qu’après l’extinction de ce voyant qu’un autre s’allumera pour indiquer que la pompe de circulation d’eau fonctionne et qu’elle déverse 1000 litres d’eau par heure. Le thermostat se règle sur une température plus élevée que celle de l’eau. Le réchauffeur commencera alors à réchauffer l’eau de la piscine. Pour maintenir la température à 28°C, le système peut être laissé en mode automatique. Avant d’opter pour un réchauffeur électrique, il est indispensable d’effectuer un bilan thermique. Un professionnel des systèmes de chauffage existants pourra déterminer la possibilité d’utiliser un réchauffeur électrique. Le technicien évaluera d’abord la quantité d’eau contenue dans le bassin, ensuite il vous demandera la température moyenne que vous souhaitez obtenir et la période pendant laquelle vous utilisez votre piscine. Dans ses analyses, il tiendra en compte la situation géographique, l’emplacement, l’orientation et l’ombrage de votre piscine. C’est après ce bilan qu’il pourra vous dire si vous pouvez utiliser un réchauffeur électrique.

Le réchauffeur électrique est d’une efficacité et d’une performance incontestable. D’installation et d’utilisation faciles, le dispositif n’est pas encombrant, il est greffé au système de filtration de la piscine. La présence du thermostat permet une régulation de la température pendant la baignade. Le réchauffeur électrique coûte relativement moins cher et son installation est abordable. Son utilisation est intéressante dans une résidence secondaire que vous n’occupez que le week-end ou pendant les vacances. Il consomme beaucoup d’énergie.

Le chauffage de la piscine à l’échangeur

L’échangeur thermique est relié à la chaudière de la maison et fonctionne selon la puissance de la chaudière. Dans ce cas, il faut s’assurer que la chaudière supporte les demandes en énergie de la piscine. Il faut aussi que l’échangeur ne soit pas trop éloigné de la maison pour éviter les déperditions caloriques. Les tuyaux de la chaudière sont isolés. Le matériel comprend deux circuits hydrauliques qui fonctionnent à contre courant. C’est la chaleur de l’eau chaude domestique qui est transmise à la piscine dans le premier circuit et le deuxième contient l’eau de la piscine qui se réchauffe. L’installation de l’échangeur est effectuée par un spécialiste.

Si la piscine est située pas trop loin de la maison, le chauffage à échangeur thermique est une très bonne option. Elle garantit une élévation rapide de la température mais une consommation relativement diminuée d’énergie.

Le chauffage de la piscine à la chaudière

Le chauffage de la piscine à la chaudière fonctionne au gaz naturel si vous êtes servi par le réseau et au propane si vous pouvez le stocker. Le système de chauffage est relié à la bombonne de gaz située dans un local technique ou chez vous. Comme les autres énergies fossiles, le gaz est une source d’énergie qui pollue l’atmosphère. Il lui faut pourtant moins de temps que les systèmes électriques pour réchauffer votre piscine.

La chaudière à gaz constitue un excellent investissement, malgré le coût assez élevé de l’investissement, le chauffage à la chaudière à gaz s’avère très efficace.

Le chauffage solaire de la piscine

Le chauffage solaire de la piscine dépend de l’ensoleillement et de la surface de l’endroit. Cette méthode consiste à réchauffer l’eau de la piscine grâce aux rayonnements solaires captés par des plaques disposées autour de la piscine. Le positionnement des plaques est très important pour assurer chauffage adéquat. Le chauffage solaire est un moyen très utilisé par les écolos. Le capteur solaire est plus adapté pour permettre aux rayons solaires de persister plus longtemps. Les panneaux nécessitent un entretien régulier et peuvent durer jusqu’à vingt ans. Contrairement à l’entretien des autres dispositifs de chauffage, celui du chauffage solaire est nettement moins cher. Les capteurs peuvent se placer sur le toit ou simplement en hauteur pour bien capter les rayons solaires. L’installation est effectuée par un professionnel. Un dispositif de commande sert à dévier l’eau de la piscine vers les capteurs sur le toit les jours où il y a un ensoleillement maximal.

Le chauffage solaire est le moyen le plus économique pour réchauffer la piscine. Le coût du matériel est très modeste. Dans l’utilisation de l’énergie solaire, il n’est pas question de pollution comme dans l’utilisation de l’énergie conventionnelle. Le chauffage solaire permet de réduire les dépenses pour le chauffage. Vu que la construction d’une piscine est déjà un investissement important, le chauffage solaire est une option intéressante car il n’occasionne pas de dépenses supplémentaires exorbitantes comme le gaz ou l’électricité. Le chauffage solaire permet de faire durer le chauffage de la piscine. La durée de vie du matériel solaire est plus élevée que celle des autres dispositifs de chauffage que ce soit le gaz ou le chauffage électrique. L’utilisation du chauffage solaire permet de réduire la quantité excessive de dioxyde de carbone pénétrant dans l’atmosphère et de lutter contre le réchauffement climatique.

La piscine, lorsqu’elle est chauffée, procure un bien être important. Pour pouvoir profiter de la tiédeur de l’eau pendant n’importe quelle saison, nuit et jour, équipez votre piscine d’un dispositif de chauffage adéquat. En plus du système de chauffage, l’utilisation d’une couverture permet de conserver la température de la piscine. Une piscine pourra rester un lieu de détente par temps chaud ou froid, de jour ou de nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here