Accueil Jardin & extérieur Je prépare mon jardin écologique

Je prépare mon jardin écologique

1
0

Avec l’arrivée du printemps vient le moment d’acheter désherbants, anti nuisibles et fertilisants. Pourquoi, cette année, ne vous mettriez-vous pas au jardinage écologique ?

Mon jardin écologique

Penser à l’avenir de la planète aujourd’hui, passe aussi par de nouvelles pratiques en matière de jardinage. Le jardin écologique repose sur un principe simple mais fort : travailler avec la nature et non contre elle. Comment ? En accueillant les plantes dans une bonne terre, en favorisant une nutrition équilibrée des végétaux, en arrosant raisonnablement et en créant un écosystème diversifié.

jardin ecologique

Prendre soin de la terre

L’humus est essentiel pour obtenir un sol aéré et fertile qui donnera de belles plantes et de beaux légumes. Grâce aux êtres vivants contenus dans le sol, les matières organiques (compost et fumier) sont décomposées en humus, qui libère ensuite les éléments nutritifs essentiels à une bonne croissance des plantes.

Il est facile de produire de l’humus rapidement, naturellement et à moindre frais. A vous le compostage des déchets organiques du jardin (herbe coupée, branches mortes) et de la cuisine (épluchures, pain, coquilles d’œuf…) ! Pour un compost de qualité, pratiquez la technique du mille-feuille : deux couches de déchets, une couche de terre etc. Retournez-le régulièrement pour l’aérer. Vérifiez qu’il ne soit jamais trop sec ou trop humide.

Pensez aussi à protéger le sol des agressions climatiques en semant des plantes couvre-sol et en utilisant la technique du paillage. Celle-ci consiste à recouvrir le sol de matériaux naturels (paille, feuilles mortes, écornes de résineux, plaquettes de chêne, pierres plates etc.) afin de réduire l’évaporation de l’eau quand il fait chaud, protéger les plantes quand il fait froid et limiter la prolifération des mauvaises herbes.

Autre principe fondamental du jardin écologique : l’absence d’utilisation de traitement chimique.

Choisir les bonnes plantes

Commencez par observer le sol, le climat, la campagne environnante, ce qui vous donnera de bonnes indications sur ce qui convient naturellement à un jardin dans votre région. Donnez la priorité aux plantes indigènes (c’est-à-dire de la région). Elles s’épanouiront naturellement et nécessiteront moins d’entretien. Semez un peu partout dans le jardin des plantes mellifères, comme les pâquerettes, les bleuets ou les tournesols. Celles-ci attirent les insectes auxiliaires comme les guêpes et les abeilles qui assurent la fécondation des plantes. En revanche, évitez d’en planter près des jeux des enfants ou du salon de jardin !

Certains végétaux sont propices à l’équilibre du jardin. Les capucines, par exemple, attirent les pucerons, qui négligeront alors vos autres plantes. Les plantes aromatiques comme le fenouil ou le thym repoussent les fourmis et les mouches.

Et pour renforcer la résistance de vos plantes, utilisez par exemple du purin d’ortie ou de la bouillie bordelaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here