Accueil Encyclopédie médicale maladies Le rhume : définition, traitement et causes

Le rhume : définition, traitement et causes

Qu’est-ce qu’un rhume ?

Appelé par le monde médical « une rhinorrhée », être enrhumé consiste tout simplement à avoir le nez bouché par des sécrétions, avec ou sans écoulement.

Il peut :

  • être plus ou moins important
  • toucher une ou deux narines
  • être chronique ou aigüe
  • être isolé ou avec d’autres signes : mal de gorge, douleur d’oreille, douleur de la face faisant penser à une sinusite.

rhume

Les causes d’un rhume

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’un rhume :

Les causes infectieuses

Ce sont les plus fréquentes. Le rhume a un début brutal, il peut être accompagné de fièvre ou non, et touche les deux narines. L’écoulement peut être clair ou purulent. La principale raison est souvent virale.
C’est la cause la plus fréquente chez les jeunes enfants, qui fréquentent notamment une collectivité.

Les causes allergiques

Elles ont un caractère saisonnier typique au printemps, le ” rhume des foins “. L’écoulement est clair, les éternuements sont très fréquents, avec la sensation de démangeaison dans les narines.
D’autres signes sont souvent associés : irritation des yeux et toux.

L’obstruction nasale

C’est un “bouchon mécanique” d’une narine, qui favorise l’apparition d’infection locale.
L’écoulement est alors d’une seule narine.

Les principales causes sont :

  • l’introduction accidentelle d’un objet dans une narine, accident fréquent chez les enfants en bas âge.
  • une déviation de la cloison nasale (cartilage séparant les deux narines), plutôt d’origine traumatique, mais également de naissance.
  • “végétations” trop grosses, favorisant des rhumes à répétition.

 Le rhume : traitement

Le traitement dépend de deux choses : la cause du rhume et l’existence de complications, comme une sinusite ou une otite.

En dehors de toute complication, en présence d’un rhume il faut :

  • faire un lavage soigneux des narines plusieurs fois par jour, chez les enfants comme chez les adultes, avec de l’eau physiologique ou de l’eau de mer.
  • se moucher vigoureusement pour bien drainer les narines. Les enfants en dessous de 3 ans ne savent pas se moucher. Il faut utiliser un mouche-bébé, vendu dans les pharmacies.
  • si la cause est infectieuse, les antibiotiques ne sont que très rarement nécessaires, même si l’écoulement est purulent. On peut pulvériser dans les narines des gouttes qui associent un produit qui arrête l’écoulement (un vasoconstricteur) et un antibiotique local.
  • si la cause est allergique, un traitement anti-allergique par comprimé (antihistaminique ou corticoïde) sera donné ainsi qu’un traitement anti-allergique local par des gouttes dans le nez. En fonction de l’importance de l’allergie, un bilan allergologique est pratiqué pour une éventuelle désensibilisation.
  • en cas d’obstruction des voies nasales, il faut traiter la cause : extraire l’objet introduit dans les narines, opérer éventuellement la déviation de la cloison nasale, ou enlever les végétations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici