Dans les années à venir, la France se verra confrontée à un vieillissement démographique important. Ce phénomène pose la question de la prise en charge des personnes âgées, souvent dépendantes. Pour que les années supplémentaires conquises ne soient pas synonymes d’isolement, il est essentiel de garantir à nos anciens l’accès aux soins et de leur offrir une fin de vie dans la dignité, l’écoute et le respect.

L’espérance de vie s’allonge mais ce vieillissement de la population s’accompagne d’un développement des pathologies liées au grand âge. Conserver son indépendance et une vie sociale représentent alors l’objectif principal de la qualité de vie. La survenue d’une maladie ou d’un accident peut rompre l’équilibre fragile en place. Tout l’enjeu est de prévenir les risques de perte d’autonomie, mais aussi de ralentir l’évolution des dépendances, par une prise en charge globale, que ce soit à domicile, à l’hôpital ou en maison de retraite.

maisonderetraite

Cependant, le maintien à domicile a parfois ses propres limites et les professionnels peuvent dans certaines circonstances, et dans l’intérêt des personnes âgées, être amenés à recommander une entrée en institution. En effet les conseils et recommandations allant dans ce sens peuvent être motivée lorsque l’état de santé de la personne âgée nécessite une surveillance constante, qu’elle présente des troubles du comportement dangereux pour elle et son entourage, que son logement n’est plus adapté à son handicap, qu’elle ne se sent plus en sécurité du fait de son isolement, …

L’entrée en maison de retraite est parfois une décision difficile à prendre tant pour la personne âgée elle-même, si elle est en mesure de faire ce choix, que pour la famille. La sélection d’un établissement adapté qui propose une prise en charge sérieuse des dépendances est primordiale. Le bien-être de la personne âgée dépendra de la qualité des prestations offertes par la résidence. L’hébergement en institution est une solution bénéfique qui permet de lutter contre la solitude et d’être pris en charge médicalement.

Pourtant, l’actualité récente a mis en évidence des failles dans certains établissements d’accueil pour personnes âgées. Longtemps tabou, la “maltraitance institutionnelle” est aujourd’hui une réalité qu’il convient de ne pas ignorer. Manque de personnel, manque de moyens, défauts de formations, locaux vétustes et inadaptés, courses au profit, mauvais traitements …, de nombreux dysfonctionnements portant atteinte à l’intégrité physique et morale des personnes âgées ont été mis en évidence. S’il existe de véritables “mouroirs” gérés par des personnes dénuées de scrupules, il existe aussi de nombreux établissements accueillant où l’encadrement est chaleureux et familial, dont la qualité des soins et de la prise en charge permettent aux personnes âgées de vieillir dignement.

Lorsque l’on évoque la dépendance, pour faire face au désarroi, aux interrogations et aux doutes, il est important d’être accompagné, rassuré et guidé dans ses réflexions et ses démarches. Il est alors nécessaire de faire appel à l’ensemble des services de soins, de conseils, d’assistance et de protection qui s’inscrivent dans un réseau offrant un large panel de ressources adaptées aux besoins de la personne âgée.

Parmi ce réseau, citons :

  • les services de soins et de maintien à domicile ;
  • les professionnels du secteur de la santé ;
  • les professionnels du secteur social ;
  • les services de conseils et d’orientation en maison de retraite ;
  • les professionnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées;
  • les associations de protection et d’assistance aux personnes âgées ;

Pour en savoir davantage sur les solutions de logement pour les seniors, consultez le site : www.logement-seniors.com.