Système de sécurité de base

Un système de sécurité de base comprend habituellement les accessoires suivants : un ou deux détecteurs périmétriques (ou « contacts magnétiques »), un détecteur volumétrique (ou « détecteur de mouvements »), un clavier numérique (ou « tableau de bord »), un panneau de contrôle, une sirène et des autocollants visant à dissuader les cambrioleurs. Vous devriez toujours prévoir des piles de secours. Nous vous expliquerons ces composantes plus en détails dans les prochaines sections.

Vous pouvez ajouter d’autres éléments au gré de vos besoins. Vous pourrez les acheter séparément, ce qui confère beaucoup de flexibilité à votre système de sécurité. Ainsi, vous pouvez ajouter des contacts magnétiques dans toutes les pièces que vous désirez protéger, des détecteurs de mouvement au sous-sol, et plus encore. Libre à vous de constituer le système qui répond entièrement à vos besoins.

systeme securite maison

Avec ou sans fil ?

Les systèmes sans fil connecteur aux périphériques évitent bien des maux de tête quand vient le temps d’installer l’appareil. Ils s’installent facilement, ne requièrent pas de câblage compliqué et les cambrioleurs ne peuvent s’en donner à cœur joie en coupant des fils un peu trop visibles. Toutefois, il faut effectuer un entretien régulier du système afin de remplacer les piles à plat.

Par ailleurs, un système dont les périphériques sont reliés par câblage (à alimentation électrique) pourrait s’avérer une solution intéressante compte tenu de votre budget et des installations à protéger. Les compagnies qui offrent ce genre de système s’occuperont de l’installation.

Les composantes

Le clavier numérique

Le clavier numérique constitue le tableau de bord de tout système de sécurité. Il permet de commander le fonctionnement de l’appareil, de l’activer ou de le désactiver, d’envoyer un message d’urgence, etc. Certains modèles sont également offerts avec une télécommande aux fonctions multiples, notamment l’activation ou la désactivation du système, l’ouverture de lumières et de portes de garage, l’envoi d’un signal de détresse et plusieurs autres fonctions.

Le panneau de contrôle

Le panneau de contrôle (qui abrite le clavier numérique) constitue l’élément central, c’est-à-dire le cœur de votre système. Il reçoit l’information des diverses composantes de détection de l’appareil. Il indique aussi quelles zones de votre résidence sont en mode de protection en plus de signaler le bon fonctionnement du système de sécurité. En cas d’alarme, c’est ce dispositif qui transmet l’information à la centrale téléphonique ou qui communique avec les services d’urgences. Ce panneau doit être installé près d’une prise électrique et d’une prise téléphonique, à portée de la main, pour en faciliter son utilisation.

Détecteurs périphériques (contacts magnétiques)

Ces détecteurs protègent le périmètre de votre résidence, c’est-à-dire les points d’entrée potentiels, par exemple les portes, les fenêtres, etc. Ils réagiront avant même que les intrus ne pénètrent à l’intérieur de votre domicile, ce qui aura pour effet de déclencher l’alarme.

Le périmètre de sécurité est établi à l’aide de divers détecteurs qui activeront l’alarme lorsqu’une porte s’ouvre ou qu’une fenêtre se casse. Parmi les détecteurs offerts sur le marché, on retrouve les détecteurs magnétiques de porte (entrée principale, porte arrière, garage, chambres à coucher, etc.), les détecteurs magnétiques de fenêtre ainsi que les détecteurs de bris de verre.

Détecteurs volumétriques (détecteurs de mouvements)

La détection volumétrique vise à protéger l’intérieur de la résidence. La zone de protection est établie à l’aide de détecteurs de mouvements installés à des endroits stratégiques, et l’alarme se déclenche à la présence d’un individu à l’intérieur de votre résidence. Parmi les types de détecteurs volumétriques que l’on trouve sur le marché, notons les détecteurs de mouvements infrarouge (il existe aussi un détecteur de mouvements infrarouge immunisé contre les animaux de compagnie) ainsi que les détecteurs de mouvements qui combinent les deux, soit la détection infrarouge et à micro-ondes.

Détecteurs spécialisés

Ces détecteurs comprennent une grande variété d’unités de surveillance, et ils offrent une protection contre les éléments qui représentent un danger potentiel. Ainsi, ces appareils servent à identifier une source précise de danger, par exemple, la chaleur, la fumée, le niveau d’eau (au sous-sol), le monoxyde de carbone, le gaz naturel, le gaz propane et la température (en cas de bris du système de chauffage, par exemple). Ils sont habituellement offerts pour les modèles de système de sécurité dont les périphériques sont câbles.

Avertisseurs (sirènes)

Les avertisseurs se présentent habituellement sous deux formes, soit les avertisseurs visuels et sonores. Ils réagissent lorsque le système de sécurité a détecté une situation d’urgence. Ils émettent alors des indices visuels (lumière stroboscopique) ou sonores stridents. Entre autres, ils effrayent efficacement les intrus et peuvent mettre les forces de l’ordre sur la piste. Parmi les types d’avertisseurs (visuels ou sonores), notons les sirènes intérieures, les sirènes intérieures décoratives, les sirènes extérieures (à puissance variable) et les lampes stroboscopiques. L’emplacement de tels avertisseurs s’avère très important si une personne malentendante habite dans la résidence, car seuls les signaux visuels seront perceptibles.

Installation et programmation

L’installation et la programmation d’un système de sécurité sans fil peuvent être réalisées soi-même, alors que les appareils qui nécessitent la pose de fils électriques devront être confiés à un spécialiste. Le nombre de pièces à protéger, les différents éléments utilisés et le modèle de système de sécurité choisi dicteront sans doute la voie à emprunter pour l’installation de votre appareil.

Lorsque vous optez pour un système relié à une centrale téléphonique, vérifiez si l’entreprise utilise son propre centre de télésurveillance ou si elle fait appel à un centre homologué. Avant de choisir votre appareil, déterminez avec précision le nombre d’accessoires dont vous avez besoin pour garantir une protection complète de votre maison. Vous serez ainsi en mesure d’établir plus facilement le montant total que vous devrez payer pour votre système. Enfin, assurez-vous de bien comprendre les modalités du contrat que vous signerez avec l’entreprise de surveillance, par exemple la durée, les services compris dans l’entente ainsi que le système de base qui est fourni dans le cadre de la location.

Coupler le système à une caméra de surveillance

Couplée à un système d’alarme anti-intrusion, la caméra de surveillance offre une sécurité optimale pour votre maison. En effet, mettre en place une caméra de surveillance dans la maison ou à l’extérieur permet de rester constament en contact avec son domicile. Dès que vous le souhaitez, il est possible de visualiser en temps réel ce qui se passe dans la maison. Ce n’est pas tout, en votre absence, la caméra, dôtée d’un détecteur de mouvement sophistiqué vous alerte immédiatement lors d’une détection d’intrusion et vous transmet les prises de vue pour une levée de doute. Pour trouver un kit de vidéo surveillance pas cher, Maison-et-sante.com vous conseille d’aller faire un tour sur AMS DiGiVuE.

 

Tags: , , ,